• 1

    </table

     

     


    Si j'étais jardinière, je t'offrirai une rose,
    mais simple écolière que je suis,
    je t'offre mon cœur.

    L'amour arrive sur la pointe des pieds,
    et repart en claquant la porte.

    L'amour n'est pas une maladie,
    mais si on l'attrape,
    il vaut mieux rester coucher.

    L'amour, c'est comme les photos,
    ça se développe dans le noir.

    Une fille sans "seins"
    c'est comme un "Jean" sans poche,
    on ne sait pas ou mettre les mains.

    Petit minet cherche petite minette
    pour faire petit minou.

    Les mecs c'est comme les pierres,
    ça ne pensent qu'à rouler,
    c'est comme le chocolat,
    ça fait grossir.

    Les femmes c'est comme les cigarettes,
    qu'elles soient blondes ou brunes,
    ce qui compte,
    c'est qu'elles soient bien roulées.

    Les mecs c'est comme les affiches,
    une fois qu'on en a marre de les voir,
    on les remplacent.

    Celui qui ne sais pas se taire,
    sait rarement bien parler.

    Les belles-mères c'est comme les étoiles,
    il faut les voir de loin.

    Quand les corbeaux deviendront blanc,
    et la neige deviendra noire,
    ton nom s'effacera de ma mémoire.

    Je t'envois un wagon de baisers,
    tiré par la locomotive du bonheur,
    sur les rails de l'amour.

    Les mecs, c'est comme les bus,
    quand on en rate un,
    on en prend un autre.

    Tu es à moi, comme la sardine est a l'huile.

    Il est permis de faire le con,
    mais pas de l'être.

    Vaux mieux rater un baiser,
    que baiser un raté.

    Le verbe aimer, se conjugue à tous les temps,
    mais il n'est beau qu'au présent.

    Ma vie sans toi,
    c'est comme un arbre sans feuilles.

    La beauté sans grâce,
    c'est comme un hameçon sans appât.

    J'ai gravé ton nom sur un arbre,
    mais l'écorce est tombé,
    je l'ai gravé sur le sable,
    mais la mer l'a effacé,
    alors je l'ai gravé dans mon cœur,
    et là il est resté.

    Tes yeux me donnent soif,
    ta bouche me donne faim,
    allons casser la croûte.

    L'amour c'est comme le vaisselle,
    c'est toujours à refaire.

    L'amour, c'est être 2,
    ne voulant en faire qu'un,
    et se retrouver à 3.

    Dieu créa l'homme avant la femme,
    car tout chef d'oeuvre,
    à besoin d'un brouillon.

    L'école c'est comme les chiottes,
    quand on en sort on est soulagé.

    L'école c'est comme les poils,
    j'en ai plein le cul.

    Si tu trouve mieux que moi, tu m'oublieras,
    si tu trouves pire, tu te souviendras.

    Offrir l'amitié à qui veut l'amour,
    c'est comme donner du pain à qui a soif.

    Le slow est l'expression verticale,
    d'un désir horizontal.

    L'amour est une fumée,
    faite de vapeur de soupirs.

    J'ai tout sauf toi,
    donc rien puisque tu es tout.

    Que tout mes baisers,
    soient des mots d'amour que je ne dis pas.

    Je ne suis pas Corneille pour te dire des merveilles,
    je ne suis que moi-même pour te dire que je t'aime.

     
     
     
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique